Parfois nous somme soumis à des situations où gérer ses émotions est primordial => Un projet de groupe où tous vos collègues vous tapent sur les nerfs, un passage à l’oral pour présenter votre produit, une dispute avec vos enfants, un conflit dans votre groupe d’amis, etc.

En sachant vous contrôler vous serez plus à même de régler la majeur partie de vos problèmes quotidien.

I) Santé et état d’esprit

1) Santé

À éviter  : 

  1. L’alcool.
  2. La cigarette.
  3. Les drogues.
  4. La caféine.
  5. Les aliments riches en sucres et en hydrates de carbone raffinés.
  6. Les aliments gras, caloriques et plus généralement ceux qui plombent le niveau d’énergie.

À faire : 

  1. Ayez un sommeil de qualité.
  2. Faites du sport régulièrement, l’idéal étant 30mn par jour.
  3. Prenez le soleil => faites des balades chaque jour.
  4. Faites des exercices d’assouplissement => yoga, étirements, etc.

2) État d’esprit

  1. Évitez les sources de toxicité (voilà deux articles où je détaille précisément quelles sont ces sources : 30 principes pour être de bonne humeur Communiquer sainement grâce à la Sagesse ).
  2. Ne soyez jamais dur avec vous-même => Cessez de vous dire de vilaines choses, de vous rabaisser, de vous critiquer.
  3. Arrêtez de vous culpabiliser. Lorsqu’il vous arrive de déraper (=> céder à une tentation qui va à l’encontre de vos objectifs; vous énerver alors que vous deviez rester calme), si ce n’est pas habituel, ne vous en voulez pas. Comprenez que TOUT le monde vit des hauts et des bas et que des évènements isolés ne représentent en rien vos capacités générales.

II) Gérer le stress

1 ) Comprenez que cela est normal de ressentir du stress

Même les personnes qui ont 20 ans de carrière sur scène ressentent du stress avant leurs prestations, cependant avec l’habitude elles ont appris à le gérer et à le réduire au maximum.

2) L’habitude contre le stress

Comme je l’ai dis juste avant, si vous vous exposez plusieurs fois  à la même situation stressante vous diminuerez énormément l’angoisse quelle procure. Retenez cette formule : Plus vous allez dans l’inconfort (dans une situation précise) et plus vous gagnerez en confiance (dans une situation précise).

3) Planifiez vos missions

Parfois vous avez l’impression d’avoir des centaines de choses à faire dans la journée, et cela vous angoisse. Pour diminuer par 2 cette impression, posez sur papier tout ce que vous avez à faire. Vous constaterez d’une, que vous n’avez pas tant de missions (le cerveau aime grossir les « problèmes »), et de deux, cela vous permettra de savoir par où commencer, comment commencer, ce qui diminuera grandement votre stress.

4) Transportez toujours votre univers

Apporter du familier dans l’inconnu vous rassurera. Par exemple, j’ai toujours avec moi mes bouquins, mes notes, mes textes de théâtre, etc. Cela me permet de me sentir chez moi, partout où je vais.

5) Ancrages

Lorsque vous êtes relaxé, prenez un échantillon de parfum et sentez-le. Faites cela une dizaine de fois dans des situations où vous êtes rempli de bonheur et d’assurance. Par la suite lorsque vous stresserez vous aurez juste à re-sentir cet échantillon et les sentiments de bien-être réapparaîtront.

III) Garder son calme

1) Adoptez une bonne attitude

Les émotions ont une influence sur le corps mais le corps a une influence sur les émotions. Lorsque vous sentez que vous perdez votre self-control, adoptez une attitude positive => souriez, redressez vous, détendez vos muscles.

2) Méditez régulièrement

Méditer une fois par semaine est totalement inefficace. Vous sentirez les énormes bienfaits de la méditation après plusieurs séances, faites chaque jours. Voilà le type de méditation que je pratique : Dans un endroit calme, asseyez-vous en tailleur, la tête et le dos bien droit, inspirez par le nez lentement en comptant 1 et expirez lentement jusqu’à ce que vous n’ayez plus de souffle également en comptant 1. Refaites la même chose mais cette fois avec 2. Faites cela jusqu’à 10. Tout au long de la méditation il est important que vous respiriez avec le ventre (voir « respirez avec le ventre »).

3) Définissez vos priorités, renoncez aux futilités

Qu’est ce qui est plus important, votre temps et votre humeur ? ou prouver à un imbécile que vous avez raison. Définissez vos priorités, vos objectifs et surtout « faites bien la différence entre l’anodin et le crucial ». Un exemple de futilité : Les arguments « ad personam », ce sont ceux qui attaquent non pas vos idées mais votre personne => « De toute façon toi t’es blond donc ce que tu dis n’a aucun sens ». 

4) Respirez avec le ventre

La respiration abdominale (par le ventre) à de nombreuses vertus comme par exemple, réduire le stress. Pour prendre cette habitude : allongez-vous au moins une fois par jour, mettez votre main en dessous de votre nombril, inspirez par le nez en faisant gonflez votre ventre et expirez par la bouche en le faisant dégonfler lentement. Pratiquez cet exercice dès que vous savez du temps de libre.

5) Exercices de respirations spontanés

Lorsque c’est à vous de passer à l’oral ou quand vous allez voir une personne que vous ne pouvez pas encadrer, il y a une technique efficace qui consiste à faire 3 respirations abdominales : inspiration par le nez, expirations par la bouche, lentement et surtout en prenant conscience de votre corps. Sentez vous dans l’espace, ressentez ce que chaque partie de votre corps vous envoie comme signal.

6) Un peu de psychologie

Comprenez que les personnes qui font du mal, qui critiquent, qui jugent, sont mal dans leur peau. Elles sont tellement mal qu’elles doivent faire ressentir aux autres leur sentiment de mal être. Pour cela elles peuvent énoncer des phrases assassines mais également vous pousser à bout. Donc comprenez que la plupart du temps il n’y a rien de personnel, ce sont des personnes qui se comportent comme ça avec tout le monde. Cependant il vous faut apprendre à détecter lorsque l’on tente de vous faire sortir de vos gonds. Voici quelques exemples :

  • ‘Respires, ce n’est pas grave »
  • « Mais t’es un hystérique »
  • « T’es pas un homme toi »

7) Défoulez-vous

Ayez des échappatoire dans votre journée. Pratiquez un sport où vous pouvez évacuer la tension afin de ne pas l’accumuler.

8) Attention à l’explosion

Quand une personne vous agace par son comportement, au lieu d’attendre et d’exploser en lui criant dessus pour lui dire de s’arrêter, demandez-lui gentiment du temps que vous êtes encore calme.

9) Acceptez le vide

Cela est contre intuitif car la nature déteste le vide, de même que le cerveau. On adore tous spéculer lorsque nous n’avons pas la réponse, et voilà un très bon moyen pour se stresser facilement, sans aucun fondements. Acceptez l’inconnu et acceptez de ne pas savoir immédiatement => Un homme avec qui vous aviez rendez-vous n’est pas venu. Au lieu de vous dire que ce n’est qu’un salaud, attendez d’avoir toutes les informations. Un proche à lui a peut-être eu un accident.

10) Faites gaffe aux « déplacements »

En psychanalyse le déplacement consiste à libérer sa charge émotionnelle générée par situation ou une personne sur un individu n’étant pas à l’origine de ces émotions => Une femme vous coupe la route, vous frôlez l’accident. Au lieu de réagir sur le coup vous restez calme, cependant lorsque vous rentrez chez vous, vous hurlez sur votre fils parce qu’il a taché son pantalon.

IV) LE Bonus

  1. Ne prenez pas de décisions importantes passé 18h. Le soir nous sommes TOUS épuisé émotionnellement et il serait risqué de prendre des décisions importantes dans cet état.

V) Sources

  • Comment obtenir ce que vous voulez – David J. Lieberman
  • Les clés de la manipulation – Viktor Vincent

    2 replies to "Comment gérer ses émotions"

    • Alicia.D

      Un article de qualité ! J’aime beaucoup votre façon de voir les choses. Étant écrivain je suis souvent amené à stresser, vos conseils m’aideront donc énormément !
      Vous êtes bourré de potentiels, continuez comme ça !

      • Arthur Visio

        Merci beaucoup Alicia, je suis très heureux d’avoir pu vous aider

Leave a Reply

Your email address will not be published.