“Aujourd’hui, l’optimisme est une nécessité pour préserver sa santé mentale.”

Ben Harper

 

 

À ne pas confondre avec la naïveté et la niaiserie qui consistent à enjoliver les choses, l’optimisme est le fait de percevoir n’importe quelle situation comme favorable mais tout en restant conscient de la réalité. Une personne optimiste est une personne qui prend les évènements avec justesse, sans les exagérer et sans arrondir  les angles. Cependant, quoi qu’il arrive elle garde la tête hors de l’eau afin de trouver des solutions et passer cette période difficile.

C’est selon moi une des clés primordiale aux succès et au bonheur. Je vais donc vous dévoiler 3 philosophies de vie à développer afin d’être capable de surmonter toutes les périodes difficiles.

 

I) Le verre est toujours à moitié plein.

Le problème de beaucoup c’est qu’ils partent perdant en se disant que ça ne va pas le faire. Mais vous devez comprendre une chose : votre singularité est un atout. Une fois que vous avez enregistré cela vous pourrez faire de votre manque d’assurance à l’oral, de vos rougissements, de votre sensibilité, de votre nez tordu, un atout. Prenez Marion Cotillard avec son grain de beauté en plein milieu du front, en théorie ce n’est pas beau et pourtant cela ajoute à son charme. Elle aurait très bien pu se dire « je suis moche à cause de ça, je ne serrais jamais actrice, snif snif » et regardez où elle en est et ce qu’elle a accompli.

Lorsque vous ne vous sentez pas capable de quelque chose dites-vous cela : « Le verre est toujours à moitié plein, comment je peux transformer mes « défauts » en atout ? » Je vous promet que c’est surpuissant, cet article est d’ailleurs nait de cette question.

 

II) Il y a toujours du bien dans le mal.

Le ying, le yang. L’une des plus grande preuve d’équilibre et de sagesse. Vous pouvez également vous servir de cette philosophie de vie pour sortir la tête de l’eau en cherchant du positif même dans les situations les plus difficiles. Vous savez, la plupart des problèmes que l’on a sont affaire de perceptions. Si vous cherchez à voir du bien vous en trouverez. Si vous cherchez à vous en sortir vous vous en sortirez

Pour compléter mes propos j’ajouterais cette phrase de Nietzsche, et non pas de Kaaris : « tout ce qui ne tue pas rend plus fort ». Prenez chaque expérience difficile comme un entraînement visant à vous rendre plus fort ou plus talentueux (si vous vivez un échec professionnel par exemple).

 

III) Tout change, il n’y a pas de fatalité.

Vous pouvez passer de pauvre à riche, d’obèse à musclé, de triste à heureux en travaillant sur vous et sur votre environnement. Si je vous dis cela c’est pour que vous compreniez que rien est écrit à l’avance. Il n’y a pas un livre dans lequel votre vie est toute tracée et si vous êtes mauvais chanteur au début vous serez inévitablement mauvais chanteur à la fin. Ca ne marche pas comme ça, vous êtes le seul maître à bord. Vous êtes le capitaine de votre vie et vous pouvez décider de faire changer les choses. Cette sagesse, une fois intégrer à votre style de vie vous permettra de toujours vous relever et d’aller de l’avant car vous y croirez. Une personne démunie de cette pensée ne pourra pas avancer car elle aura en tête qu’une idée : si les choses sont ainsi je n’y peux rien.


Articles complémentaires :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    2 replies to "Comment être optimiste"

    • Mme V.

      Encore un article de qualité et très complet ! L’optimisme est important dans notre monde malheureusement nous le sommes de moins en moins… Vous êtes une véritable source d’inspiration ! Merci

    • […] vos chances de le régler. Voici un article qui vous donnera les clés de cet état d’esprit : Comment être optimiste Rien n’empêche de régler la situation avec le sourire, afin de relativiser répétez-vous […]

Leave a Reply

Your email address will not be published.