Qu’est-ce que l’Être ?

L’Être représente vos expériences passées, vos valeurs, vos objectifs, vos croyances, vos peurs, vos connaissances, vos rêves, etc. C’est ce qui fait votre personnalité. Le but de cet article est de vous permettre de le consolider ou même de le retrouver, car les mauvaises fréquentations, les jugements, croyances limitantes transmises, ont trop souvent tendance à l’étouffer. L’Être est la chose la plus précieuse que nous possédons, il est donc primordial de le cultiver sainement.

Plan d’action (basé sur les AUTRES)

 

 

  1. Analyse 20/80 des sources de toxicité. Qu’est-ce qu’une analyse 20/80 ? Dans les années 1900 Vilfredo Pareto, un économiste italien, a constaté que 80% des richesses du monde étaient détenues par 20% de la population. Par la suite de nombreuses recherches ont démontré que la majorité des résultats ou des impacts (généralement 80%) sont dû à une minorité de causes (généralement 20%), et cela dans de très nombreux domaines. On peut appliquer ce principe dans nos vies pour détecter quelles sont les 20% qui nous apportent 80% de problème, d’anxiété, de perte d’énergie, etc. Ca peut être des situations comme des personnes.
  2. Sélection. Une fois que vous avez cerné ce qui vous égare, vous allez au mieux supprimer ces éléments de vos vies, ou au moins les éviter le plus possible.  Je vous assure qu’en faisant cela vous gagnerez énormément en sérénité.

Plan d’action (basé sur SOI)

 

 

  1. Les coupures (du monde). Tout va très vite, parfois trop vite, et c’est pour cela que nous risquons de nous égarer dans les égos d’autrui qui prennent une place écrasante sur nos personnalités. Pour éviter cela vous devez faire des pauses. Pour VOUS, pour regonfler votre énergie et pour vous retrouver. Les exercices de respiration, autrement appelés « médiation » sont les plus efficace. => Plusieurs fois dans la journée, lorsque vous sentez que vous en avez besoin, fermez les yeux et faites des respirations abdominales profondes et lentes (3mn minimum). Faites cela tous les jours, sans sauter de jours, même si vous pensez ne pas en avoir besoin. La médiation sur le long terme à de grandes vertus, notamment une meilleur gestion des émotions.
  2. Le silence. Proche de la méditation, on peut le considérer comme une coupure, mais je ne le précise pas plus haut car c’est évident que durant vos pauses vous devez être dans le calme absolu. Je souhaite parler ici du silence que l’on empêche soi-même. Vous voyez de quoi je parle ? Le silence que l’on pourrait avoir mais que nous décidons de remplacer par le bruit de fond de la télévision ou par la musique assourdissante. Le calme permet de nous retrouver, de laisser place à notre Être et d’écouter ce qu’il dit, ce qu’il ressent. Vous devez donc saisir les opportunités où vous avez le contrôle pour favoriser le silence plutôt que le bruit.
  3. Journal de bord. Il vous suffit d’un papier, d’un stylo et d’y noter ce que vous vivez, ce que vous ressentez, ce qui vous parait important, afin de décompresser et de vous retrouver. Essayez de vous y tenir tous les jours car c’est important pour la suite et parce que cela vous permettra de retrouver de la clarté intérieurement.

Analyse de soi (introspection)

Le travail est lié au bonheur. Nous ne pouvons pas être heureux en nous prélassant au soleil tous les jours. Nous sommes heureux d’accomplir nos objectifs, nos rêves, nos missions. Et je précise bien NOS objectifs, pas ceux d’un patron, d’un prof ou des parents. Il est donc essentiel de se poser les bonnes questions et d’y répondre afin de se diriger sur le chemin de la réalisation de nos rêves, conduit par notre Être.

1. Les bonnes questions.  Je vous recommande de faire les exercices proposés dans la parti «S’aimer» de l’article «Être sociable» avant de vous poser ces questions :

Quels-sont mes qualités et mes défauts ?  Quelle est ma définition du succès ?  Qu’est- ce que j’aimerais avoir accompli à la fin de ma vie ? Qu’est-ce qui me freine vers l’accomplissement de ces objectifs ? Qu’est-ce que je vais devoir changer pour avancer ?

2. Analyse du passé. Vous devez plonger dans vos souvenirs pour répondre à ces questions et pour également mieux vous cerner. Vous devez détecter ce qui a fonctionné et ce qui a échoué, avec qui ça a collé et avec qui il y a eu des frictions. Lorsque vous vous perdez, cherchez les réponses dans votre passé.

 

Résumé

L’Être est notre personnalité et parfois il arrive que nous le perdions de vu. C’est pour cela qu’il faut établir de la clarté et qu’il faut l’écouter afin d’avancer, non pas dans la direction des objectifs de notre entourage, mais dans la direction qui conduit l’Être vers l’atteinte de ses rêves.

Leave a Reply

Your email address will not be published.